Le mot du maire

            Beaubery commune rurale de 380 habitants de Saône et Loire en Bourgogne du sud, est située au cœur du Pays Charolais, dans la périmètre de la Communauté de communes du Grand Charolais et située à une altitude de 510 mètres. 

                        D’une surface de 2298 m2, dominée par le mont des Carges, dont le panorama permet une vue à 180 degré sur le bassin de la Loire, avec les ruines féodales d’Artus (Cornes d’Artus), le château de Corcheval des 12è au 18è siècle et le Mémorial de la Résistance, nous donne une idée de l’attrait touristique de cette petite commune ou il fait bon vivre, ou l’agriculture est l’activité dominante avec la race blanche Charolaise.

            Le nom de Beaubery viendrait de Balberiacum, les romains ayant occupé la commune et leur séjour laissant des traces profondes en ces lieux.

            La paroisse de Beaubery a toujours fait partie de la province de Bourgogne. Beaubery était une des 25 paroisses dépendant de l’archiprêtré du Bois-Sainte-Marie. Depuis la révolution Beaubery dépend de St Bonnet-de-Joux. 

            En quelques lignes l’histoire dit que la première église fut incendiée en 1569 et celle actuelle de style néo-flamboyant fut terminée en 1852.

            Que le château de Corcheval remonte au XIIè et fut pendant cinq siècles la possession de la famille de Fautrières. La chapelle du XVIIè siècle  dans le parc et dont le chapiteau de la porte d’entrée porte l’inscription « Dans la chapelle Marguerite-Marie enfant s’est vouée à Dieu » . A l’intérieur un autel en marbre rose du XVIIIè siècle.

            Quant à Artus, seigneur de Corcheval en 1483 semble être le dernier possesseur. Ce château fut détruit en 1856, il ne restait que deux pans de murailles dénommés « Les Cornes d’Artus ».

            Beaubery est à 35km de Mâcon, 20 km de Cluny, et 22 km de Paray-le-Monial. Idéalement  situé dans ce triangle d’ histoire et de culture, à 3 km de la RCEA elle a tous les paramètres d’une commune touristique avec sa station de camping cars, ces gîtes, chambres d’hôtes, la pratique de la pêche et la possibilités de faire d’innombrables  balades touristiques.